Combien est-ce que je coûte ?

Publié le par Antonio Fontes

Il existe de multiples outils permettant à chacun d’optimiser sa propre gestion du temps. Ces outils peuvent paraître, selon votre propre expérience, plus ou moins utiles. L’un des points importants dans l’utilisation de ces outils de développement personnel est de comprendre à quoi ils peuvent précisément vous servir. Dans la majorité ddes situations, ces outils doivent vous permettre soit 1) de gagner du temps 2) de faire plus en moins de temps. Si vous n'arrivez pas à ces conclusions, il se peut que la méthode ou l'outil soit trop 'théorique' ou inadapté à vos besoins. Dans ces cas, n'attendez pas, dirigez-vous sur autre chose jusqu'à trouver votre 'chaussure'!

L'outil presenté dans cet article consiste à connaître votre coût. Savoir combien vous coûtez vous permettra de vous faire une idée de votre coût quotidien soit à votre employeur ou … à votre propre entreprise si vous en avez la chance.

Commençons...

La tâche est simple mais fastidieuse : il s’agit d’additionner toutes les dépenses occasionnées par votre simple présence dans une entreprise :

  • votre salaire ;
  • vos charges sociales (tout ce que votre employeur déduit de votre salaire mais reste tout de même à sa charge);
  • vos dépenses de consommation (fournitures, alimentation, hygiène) ;
  • vos dépenses de communication ;
  • votre bureau ou encore la surface dont vous disposez ou que vous partagez avec d’autres collaborateurs ;
  • vos formations et tous les documents destinés à vous (in)former;
  • autres dépenses auxquelles je n’ai pas pensé.

En recensant ces différents points et en leur associant leur valeur, vous obtiendrez une somme.

En pratique...

Prenons l’exemple d’Annie, une amie fictive, consultante, dont je tairai le nom de famille afin de respecter sa vie privée. Annie est surchargée de demandes toutes aussi ‘importantes’ les unes que les autres et elle a souvent le sentiment de perdre du temps ou de ne pas accomplir les tâches les plus ‘utiles’ pour elle, et son employeur.

Voici ce que donnerait une analyse du ‘coût’ de Annie pour son employeur :

  • salaire : 6'500 * 13 = 84’500
  • prime annuelle : 84'500 * 5% = 4’225
  • charges sociales : 84'500 * 15% = 12’675
  • consommations diverses : 3’000
  • télécommunications : 1’000
  • un bureau personnel : 800*12 = 9’600
  • les séminaires suivis et qui n’ont servi à rien : 3*1400 = 4’200

Total : 119'200 francs.

En admettant qu’elle travaille 11 mois (20 jours de travail mensuels, 20 jours de congé annuels), il ne reste qu’à diviser par 220 (11x20 jours), puis par 8 (elle effectue huit heures quotidiennes).

Ceci nous donne : 119'200 / 220 / 8  = 67 francs par heure !

Annie a écrit cette valeur sur un post-it et l’a collé sur son agenda. Chaque fois qu’elle l’ouvre, qu’elle consulte ses prochaines actions et qu’elle a une hésitation, elle a cette valeur en tête et se demande quelle tâche serait la plus rentable. Elle se sent elle même plus efficace au travail, et donc plus motivée.


Le mot de la fin…

Il est clair que pour certains ce nombre risque d'être une grande surprise et la tentation de valoriser certaines activités par rapport à d'autres pourrait enfin prendre le dessus. Pour d'autres, cet article n’aura aucune incidence sur leur quotidien. Il est aussi fort possible pour ces derniers, ma foi, qu'ils ne soient justement pas ceux (ou celles) ayant besoin d’outils pour optimiser leur quotidien professionnel.

Dans le prochain article sur le thème du développement personnel, je discuterai d’un outil permettant d’identifier vos points forts mais aussi vos points faibles, afin de mieux calibrer votre activité professionnelle avec vos aspirations personnelles. A suivre !

Publié dans S'améliorer

Commenter cet article

antonio 23/10/2005 02:33

Coucou 'Farfelue', merci pour ton message =) Je suis allé voir ton lien, et.......je dois avouer que je n'ai rien compris. Ca consiste en quoi?

Farfelue 22/10/2005 19:43

En lisant ta démonstration, je constate que je suis hors barème car je n'ai pas de prix !

Je suis dans les 20% de la courbe de Gauss : http://wims.unice.fr/wims/wims.cgi?lang=fr&cmd=new&module=U1%2Falgebra%2Fvisgauss.fr&type=system&size=10&field=F2

Quoi qu'il en soit,ton article est intéressant...