Un blog pour trouver un emploi

Publié le par Antonio Fontes

C'est tendance et c'est facile: le débouchés du blog sortent de plus en plus du flou et l'on voit fleurir ci et là des plogs (blogs à vocation de gestion de projets), vlogs (blogs de vidéos), mlogs (ou ‘moblogs’ ou encore ‘moblogging’, des blogs dont les billets sont réalisés par des périphériques mobiles) alors voilà qu’arrivent les jblogs : les blogs japonais !

Plus sérieusement, jblog ne veut pas encore dire grand chose mais cela ne saurait tarder que l’on nomme les supports pour blogueurs à vocation de recherche d’emploi des jblogs (job-blog).

L’objectif ? Ecrire un maximum d’articles, souvent inutiles pour une grande majorité de blogs, pour se créer une image, si l’on en a une (…).

Ok, je l’accorde, ma précédente phrase était quelque peu sarcastique…

La recherche d’emploi sur le web fonctionne essentiellement à sens unique : les portails d’emploi annoncent les offres, les chercheurs les épluchent et postulent.

Alexandre Guéniot, vous en avez sûrement entendu parler si vous surfez régulièrement sur la toile, était informaticien en recherche d’emploi. Il a inversé la tendance en investissant du temps et des idées dans un cv multimédia. Publié durant la fin octobre 2004, la démarche est audacieuse, Alexandre n’est plus un consommateur en recherche d’emploi : il se vend aux entreprises!

Le réaction ne se fait pas attendre. Propulsé par de nombreux blogueurs ou « postiers fous » en mal d’articles, l’information se répand à la vitesse d’une ligne haut débit. Il ne suffit que de quelques heures pour que son cv multimédia déclenche une bonne quantité de fous rires entre collaborateurs-trices de bureau.

On rigole… on rigole…

Le 7 novembre 2004 :
« Salut à tous autant que vous êtes ![…]Suite à ce petit CV qui est en ligne depuis une dizaine de jours, j’ai eu plusieurs dizaines de milliers de connexions sur mon site ! »

Le 14 novembre 2004 :
« […] Plus de 150'000 visiteurs sont déjà venus voir mon CV flash […] ! J’ai déjà reçu 200 mails de fans et 30 propositions de job ![…] »

Le 30 novembre 2004 :
1 mois d’exposition, plus de 500'000 consultations, 557 fans annoncés et 80 offres d’emplois reçues.

On rigole moins.

La question à se poser : le gâteau est délicieux, existe t’il une recette pour le refaire chez soi ? Quatre réponses : oui, non, scénario catastrophe, peut être.

Oui.
La réussite d’une telle campagne d’auto-promotion est possible et réalisable par n’importe quelle personne possédant à la fois les connaissances techniques et la motivation nécessaires pour atteindre un tel objectif. La masse n’a perçu que le résultat de son travail ; or, il y a sûrement eu plusieurs heures voire dizaines d’heures pour le réaliser. Qui dispose de cette patience aujourd’hui ? Les passionnés. Réduisant dès lors drastiquement les profils susceptibles de réaliser un tel travail.

Non.
Il a innové. Ca lui appartient. Toute personne publiant un cv similaire sera aussitôt mise en doute par les recruteurs « il a copié le français dont on entendu parler on novembre passé » et vos allégations seront sûrement mises à rude épreuve.

Scénario catastrophe.
Les recruteurs repèrent une nouvelle tendance au travers de laquelle il est possible de déceler encore plus d’informations sur leurs candidats. Ils en créent une norme officieuse et vous demandent « Vous avez un cv multimédia ? » à toutes vos présentations. Merci Alxeandre !

Peut être.
Ben ouais, j’en sais rien moi !

The Spoke, site web d'A.G.
Le CV multimédia d'A.G.

Publié dans Communiquer

Commenter cet article