Référencement de blogs sur Google

Publié le par Antonio Fontes

Comme vous le savez certainement déjà tous, je développe dans mes heures perdues une plate-forme de blogs pour entreprises, basée sur la technologie Microsoft  Dotnet. Le service est actuellement basé là où je vis: à Genève en Suisse. Bien loin d'entrer en rivalité avec des monstres comme over-blog ou Typepad, FutureBlogs  accueille encore peu de membres mais fait gentiment son petit bout de chemin ; )

L'un des récents défis a été d'optimiser le positionnement des blogs sur des moteurs de recherche tels que Google.

J'avais identifié deux 'stratégies':

  • Lire une multitude de documents sur le référencement et tenter de deviner ce qui se cache derrière les tarifs exhorbitants de certains prestataires;

  • Adopter une conduite pragmatique: ne pas chercher à tricher ou à 'arranger' le référencement des blogs mais tout simplement épurer le contenu des pages (pas de META foisonnants ou originaux) , éviter des pièges d'enfance (éviter des URLs trop longues, pas de redirections, forcer des séparations avec le tiret et non plus avec le underscore, etc.) et surtout: sensibiliser les blogueurs sur les titres et la mise en page de leurs articles.

Résultat des courses ? Quasiment tous les articles thématiques sur FutureBlogs sont référencés dans les premiers résultats. Des articles sur des politiciens genevois (nous entamons la dernière ligne en vue des élections cantonales) sont passés devant le site officiel du parti concerné ou de la ville même; certaines critiques de films ou de livres sont proposées avant de grands portails régionaux et chaque blogueur est rapidement atteignable par son pseudo.

Moralité ? Si vous hésitez toujours à adopter une stratégie de référencement pour votre site, je vous en propose une: ne faites rien de spécial, soyez simplement clair et concis dans votre style rédactionnel. Les algorithmes tous droits sortis des cerveaux de ces ingénieurs dopés au C++ feront le reste!

Ca se fête, allez hop, champagne!

Publié dans Communiquer

Commenter cet article

AF 05/10/2005 13:11

Dans ces cas là je n'hésite pas à allonger le titre et combiner les deux tournures ;)

Raphaël 05/10/2005 12:05

Effectivement, le travail des référenceurs devient un mélange entre compréhension technologique et conceptuel des moteurs de recherche et réflexion sur le contenu, l'emplacement du contenu lui-même dans la page et la façon dont il est mis en valeur (h1, h2, h3)... En ce qui me concerne, le titre est roi et souvent je me trouve coincé par une envie d'accroche et une envie de réferencement. Exemple:
"Push me baby !" versus "RSS, le roi du Push".